Piment oiseau

31 octobre 2014

Kougelhopf à la figue & aux noix de pécan

 

kougelhopf figue et noix de pécan - fresh figs and pecan nuts kougelhopf

 

 

          Lorsque ma mère était encore avec nous en Alsace cet été, je voulais en profiter pour lui faire découvrir les spécialités locales. Comment passer à côté du fameux kougelhopf ? Le hic c'est que comme je venais de débarquer à Strasbourg, je ne savais pas trop où en trouver. Enfin si, les boulangeries en regorgent, ce n'était pas ça le problème, je ne savais simplement pas où en trouver du bon, qui soit moelleux bien comme il faut. Parce que ça peut vite être sec si c'est mal fait, j'ai d'ailleurs été souvent déçue lorsque j'habitais ici il y a quelques années, à l'époque où je ne concevais même pas l'idée d'en faire moi-même.
          Comme j'en avais déjà fait mais en version salée, je me suis dit que la version traditionnelle ne devait pas être bien difficile à réaliser. J'ai pris la recette de Beau à la Louche et bien m'en a pris: nous nous sommes régalées! Je l'avais garni de figues fraîches car c'était la saison mais vous pouvez les remplacer par des fruits de votre choix, comme des petits dés de poires ou plus classiquement, des raisins secs.

Kougelhopf à la figue et aux noix

(pour 6 personnes)

Pour un moule de 22 cm de diamètre

-25 cl de lait
-65 g de beurre + 2 dés de beurre coupé en fines lamelles
-50 g de sucre  (+ 1,5 càs)
-1 pincée de sel
-13 g de levure fraîche
-500 g de farine T45 (répartie en 2 fois: 375 g + 125 g)
-1 œuf

Pour la garniture:
-1 grosse poignées de noix concassées
-3 figues fraîches coupées en dés

 

 

Mélangez dans une casserole le lait, le beurre, le sucre et le sel et mettez sur feu doux  pour faire fondre le beurre. Le lait ne doit pas être trop chaud sinon il tuera la levure.
Emiettez la levure dans un bol, ajoutez les 1,5 càs de sucre et remuez avec une petite cuillère jusqu'à ce que le mélange se liquéfie un peu.
Versez les 3/4 de la farine dans un saladier, formez un puits au centre et versez-y le mélange lait/beurre petit à petit en mélangeant. Incorporez ensuite l'œuf, mélangez et ajoutez le mélange levure/sucre.  Comme la pâte est trop liquide pour être pétrie, mélangez pendant 5 minutes :
-si vous travaillez à la main : mélangez avec une maryse en grattant le fond du bol plutôt qu’en faisant des ronds dans le bol
-si vous travaillez au robot, laissez mélanger simplement.

La pâte doit très lisse et sans grumeaux. Incorporez ensuite le reste de farine et pétrissez pendant 10 minutes. Ajoutez enfin les noix de pécan et les dés de figues et incorporez-les uniformément à la pâte.
Couvrez le saladier avec un torchon humide ou du film alimentaire huilé et laisser lever dans un endroit tiède et à l’abri des courants d’air jusqu'à ce que la pâte double de volume.

kougelhopf1

Après cette première levée, graissez généreusement le moule à kougelhopf avec du beurre, déposez quelques noix de pécan au fond ainsi que les dés de beurre.

kougelhopf2

kougelhopf3

(oups, ça a un peu trop gonflé, on dirait un champignon atomique)

Sur un plan de travail fariné, dégazez la pâte et la pétrissez-la brièvement. Disposez la pâte au fond du moule, tassez un peu, couvrir avec un torchon humide ou du film alimentaire huilé et laisser lever dans un endroit tiède à à nouveau à l’abri des courants d’air jusqu'à ce que la pâte double de volume.

 

kougelhopf4

Préchauffez le four à 150°C, enfournez pour 7 minutes puis augmentez le thermostat à 180°C et faites cuire 30 minutes. Sortez le kougelhopf du four et laissez refroidir une 1/2 heure avant de le démouler sur une grille à pâtisserie.

 

kougelhopf5

Dégustez en tranches épaisses pendant que c'est encore tiède!

 

 

Posté par letitia à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


28 octobre 2014

L'entrecôte et sa sauce secrète

 

l'entrecôte sauce secrète - rib eye steak & its secret sauce

 

          J'ai souvent entendu parler de la fameuse entrecôte du restaurant éponyme, sans jamais avoir eu l'occasion d'y goûter. L'attrait principal de ce plat réside dans sa sauce secrète, pour laquelle les gens se bousculent au portillon sans savoir de quoi elle est composée. Dingue, non ? Comme je n'ai jamais pu y goûter, j'ai décidé d'en faire moi-même, d'après la version dévoilée qui circule un peu partout (qui, je suppose, ne doit pas être exactement pareille au vu de la couleur de la sauce qui diffère de l'originale). Il s'agirait d'une crème réduite aux foies de volaille et à la moutarde, qui l'eût cru ? Je comprends pourquoi ceux qui y ont goûté sont devenus accros à cette mystérieuse sauce, très onctueuse voire veloutée, avec cette saveur qui se rapproche légèrement de celle du foie gras.

          Quant à l'entrecôte, je l'ai faite cuire dans ma jolie sauteuse en inox Cristel, dont une des particularités est de pouvoir saisir de belles pièces de viande sans un seul gramme de matière grasse. J'étais un peu sceptique au début mais ça n'a pas accroché du tout, l'entrecôte était parfaitement grillée! Et le côté pratique de cet ustensile, c'est qu'on peut enlever l'anse et la poignée pour la passer au four, ou la ranger plus facilement dans ses placards. Très bon point donc pour ce produit haut de gamme labellisé "origine France garantie" pour le 30e anniversaire de la marque. L'entreprise est basée à  Fesches-le-Châtel et bien que son histoire ait débuté en 1826, ce n'est que dans les années 90 que Cristel s'est ouvert sur le monde, en proposant des casseroles au design intelligent, alliant haute technicité et esthétique minimaliste. Maintenant que je possède une de leurs sauteuses, je vais pouvoir bien m'amuser avec ! 

 

L'entrecôte et sa sauce secrète

(pour 4 personnes)

-2 belles entrecôtes de 400 g environ

Pour la sauce secrète:
-4 foies de volaille
-4 branches de thym effeuillées
-80 g de beurre bien froid (+ une noisette)
-40 cl de crème liquide
-4 càs de moutarde blanche de Dijon (j'ai mis de la moutarde forte)
-5 cl d'eau
-sel
-poivre

 

 Billet sponsorisé

 

 

cristel2

Préchauffez votre four à 40°C.
Faites chauffer la sauteuse sur feu vif, sans matière grasse. Pour vérifier la température, faites tomber quelques gouttes d'eau dans la sauteuse et si celle-ci se disperse immédiatement en petites perles, c'est parfait. Baissez le feu aux 2/3. Faites-y saisir les entrecôtes (l'une après l'autre si elles sont très grandes). Attendez 2 minutes avant de les retourner, puis saisissez également l'autre face pendant 2 min pour une cuisson saignante. Déposez les entrecôtes dans un plat et recouvrez-les de papier aluminium. Laissez-les reposer dans le four pendant que vous ferez la sauce.

 

cristel3

Dans la même sauteuse, faites fondre la noix de beurre et faites-y dorer les foies de volaille, jusqu'à ce qu'ils soient légèrement colorés mais pas secs. Assaisonnez de sel et poivre et parsemez de la moitié du thym effeuillé. Une fois cuits, mettez les foies dans un bol et réduisez-les en purée à l'aide d'un mixeur plongeant (vous pouvez les mixer aussi dans un petit robot).

 

cristel4

Versez la crème et la moutarde dans la sauteuse et faites chauffer sur feux doux. Salez, poivre et ajoutez le reste de thym. Ajoutez la purée de foies de volaille en la passant à travers un tamis. Mélangez à l'aide d'un petit fouet et lorsque la sauce a épaissi, incorporez le beurre en petits dés tout en remuant, puis versez l'eau. Laissez réduire jusqu'à consistance d'une sauce bien nappante. 

 

entrecôte sauce secrète

Sortez les entrecôtes du four puis assaisonnez-les de sel et de poivre. Tranchez-les et servez-les bien chaudes, nappées de sauce.

 

sauce

Ou sinon, comme moi, vous pouvez les tremper directement dans la sauce :-)

 

Posté par letitia à 13:13 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

26 octobre 2014

Salade aux deux pommes et au hareng fumé

 

 

salade aux deux pommes et au hareng fumé - potatoe and apple salad with smoked herring

 

          Une salade de pommes de terre qui change de l'ordinaire, ça vous dit? Pour ça, il suffit d'y ajouter des dés de pomme acidulée pour le croquant, du hareng fumé pour la saveur iodée et une bonne sauce gravlax pour relever l'ensemble! J'ai utilisé de la moutarde Amora mi-forte pour réaliser cet assaisonnement suédois, au goût très doux, que l'on sert généralement avec du saumon fumé. Cette salade est parfaite pour un pique-nique, mais comme on est dimanche et qu'il fait un peu frisquet, on peut tout à fait la déguster lors d'un brunch nordique! Ca tombe bien, les températures sont également nordiques en ce moment :-)

 

Salade aux deux pommes et au hareng fumé:

(pour 4 personnes)

-800 g de pommes de terre à chair ferme
-1 pomme granny-smith
-3 filets de hareng fumé
-quelques pluches d'aneth
-1/2 citron

Pour la sauce gravlax:
-2 càs de moutarde mi-forte Amora
-1 càc de sucre
-1 jaune d'oeuf
-1 càs de vinaigre de Xérès
-75 ml d'huile végétale neutre
-4 branches d'aneth
-sel
-poivre

 

sauce gravlax

 

Faites cuire les pommes de terre à la vapeur ou à l'eau pendant 25 min ou jusqu'à ce qu'elles soient tendres. Pelez-les pendant qu'elles sont encore tièdes puis coupez-les en cubes. Réservez dans un saladier.
Préparez la sauce gravlax: mélangez dans un récipient à bords hauts (bocal ou grand verre par exemple) la moutarde et le sucre. Ajoutez le jaune d'oeuf, le vinaigre et l'huile. Mixez à l'aide d'un mixeur plongeant jusqu'à obtention d'une sauce homogène (si vous n'avez pas de mixeur plongeant, utilisez un batteur électrique ou un fouet à main, et dans ce cas versez l'huile progressivement en petit filet). Effeuillez l'aneth, ciselez-la et ajoutez-la à la sauce, puis salez et poivrez.
Coupez la pomme en dés et arrosez-les de jus de citron. Coupez les filets de hareng fumé en morceaux et mettez le tout dans le saladier. Versez la sauce gravlax au-dessus, mélangez et parsemez de pluches d'aneth. Servez sans attendre. 

 

Billet sponsorisé

salade amora2

Bon appétit et n'oubliez pas de changer d'heure aujourd'hui!

 

Posté par letitia à 08:48 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 octobre 2014

Boeuf massalé aux aubergines

 

boeuf massalé aux aubergines - massalé beef stew with eggplant

 

          Il y a quelques mois, avant la naissance de notre poussin, j'avais eu le plaisir de recevoir des victuailles en provenance de la Réunion, envoyé par Madame Karibo Sakafo. Elle m'avait gâtée avec des épices et des aromates de son jardin, la chance, pour moi qui n'ai qu'un plant de menthe dans un pot! J'en ai profité pour faire mijoter du boeuf massalé, enfin "mijoter" c'est vite dit, car le temps que je m'y mette, le poussin était déjà là, et donc du temps pour mijoter, je n'en avais plus. J'ai donc préparé mon plat à la cocotte-minute, qui m'a sauvé la vie plus d'une fois. Si vous voulez vraiment mijoter à l'ancienne, laissez cuire pendant une bonne heure, ou jusqu'à ce que la viande soit bien tendre.

 

Boeuf massalé aux aubergines

(pour 4 personnes)

  • -1kg de boeuf bourguignon coupée en gros cubes
  • -2 grosses aubergines
  • -2 oignons 
  • -4 gousses d'ail
  • -1 morceau de gingembre d'environ 5 cm
  • -6 tomates mûres
  • -1 càc de curcuma
  • -2 càs de massalé
  • -quelques feuilles de curry (ou caloupilé)
  • -2 càs de pâte de tamarin (dilué dans un bol d'eau chaude)
  • -1 càs de sucre
  • -sel
  • -1 filet d'huile végétale
  • -un peu d'eau

 

          Ciselez les oignons et pilez dans un mortier l'ail et le gingembre (sinon râpez-les). Coupez les aubergines en gros cubes et les tomates en quartiers. Faites chauffer l'huile dans la cocotte et faites-y dorer la viande sur toutes les faces. Retirez-la de la cocotte à l'aide d'une écumoire et mettez les oignons à la place. Lorsqu'ils sont bien fondus, ajoutez le mélange ail-gingembre et les feuilles de curry. Incorporez ensuite les aubergines, les tomates, le curcuma, le massalé, le sucre et le sel. Mélangez bien pendant 5 minutes puis remettez la viande. Recouvrez d'eau à hauteur et portez à ébullition. Fermer avec le couvercle et faites cuire 30 min à partir du sifflement (baissez le feu en cours de cuisson). Ajoutez enfin la pâte de tamarin préalablement dilué et filtré, puis laissez réduire à découvert sur feu moyen pour épaissir la sauce. Servez bien chaud.

 

 

boeuf massalé aux aubergines

 

Posté par letitia à 18:38 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 octobre 2014

Sandwich fattouche

 

sandwich fattouche - fattoush sandwich

 

          Ce week-end il fera beau et chaud partout en France, profitons-en pour sortir et nous détendre! Comme on a prévu une belle balade dans la nature, ce sera l'occasion pour nous de préparer un petit encas à grignoter sur le pouce. Que diriez-vous d'un méga sandwich végétarien pour changer du sempiternel jambon-beurre? Etant une grande fan de la salade fattouche, j'ai eu envie de la rendre nomade en la roulant dans un grand pain lavash, pour pouvoir la déguster où je veux, n'importe où sauf à table. Au départ Mister T était un peu déçu de ne pas voir de charcuterie dans son sandwich, mais finalement il s'est régalé, et a même fini le mien! Ah ces mecs alors !

 

Sandwich fattouche:

 (pour 2 personnes)

  • -2 pains lavash (en épicerie orientale ou au rayon "pains du monde" en grande surface)
  • -1 belle tomate
  • -4 feuilles de salade (ici de la scarole)
  • -1/4 de concombre
  • -2 radis
  • -1/2 oignon rouge
  • -4 branches de persil plat
  • -4 branches de menthe fraîche
  • -1 citron
  • -1 filet d'huile d'olive
  • -1 pincée de sel

 Pour la sauce au yaourt:

  • -1 yaourt à la grecque
  • -1 gousse d'ail 
  • -1 càc de sumac
  • -1 càc de menthe séchée
  • -1 pincée de sel

 

Préparez la sauce au yaourt: râpez la gousse d'ail et mettez-la directement dans le pot de yaourt (comme ça, moins de vaisselle!). Ajoutez le sel, le sumac et la menthe séchée puis mélangez.

salade fattouche

Tranchez finement le concombre et les radis (à la mandoline si possible), coupez la tomate en dés, ciselez la salade et l'oignon rouge, effeuillez les herbes. Mettez tous les légumes dans un saladier, arrosez avec un filet d'huile d'olive, du jus de citron et salez. Mélangez.

salade fattouch

Etalez un peu de sauce au yaourt sur les pains lavash, disposez les légumes et ajoutez encore un peu de sauce. Roulez et dégustez!

 

 

fattouche

Bon week-end !

Posté par letitia à 09:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,



16 octobre 2014

Recette au rice cooker #3 : Poulet aux aubergines fondantes

 

poulet aux aubergines au rice cooker - Rice cooker chicken with eggplant stew

 

          C'est bientôt la fin de la saison des aubergines, j'en profite un maximum avant de passer à la courge family et autres légumes d'automne. La dernière fois j'étais tombée sur une super promo au marché, 2 € les 2 kg d'aubergines! Ni une ni deux, j'ai vidé le cageot du papi qui voulait s'en débarrasser, trop contente de ramener ces beaux spécimens violets dans ma cuisine. Mais ça c'était avant que son fils ne vienne à nouveau remplir les stocks avec un énooorme filet d'aubergines, j'étais à deux doigts de revenir sur mes pas pour prendre un énième kilo mais j'ai été raisonnable... Evidemment, arrivée à la maison, j'ai regretté de ne pas en avoir acheté davantage! Je vous avais dit que c'était mon légume préféré?
        Cette fois je les ai cuisinées avec du poulet, directement dans mon rice cooker ! Désolée pour ceux et celles qui ne possèdent pas cet objet extraordinaire (pourquoi j'ai la voix de Pierre Bellemare dans la tête soudainement?), les recettes "normales" reviendront prochainement sur le blog! C'est mon joujou du moment, j'ai le droit de m'amuser avec :-)

 

Poulet aux aubergines fondantes:

(pour 4 personnes)

-2 cuisses de poulet entières (pilons+hauts de cuisses)
-2 petites aubergines
-1 poivron vert
-3 oignons nouveaux
-1 petit morceau de gingembre de la taille d'une (régina) phalange
-3 càs de sauce huître
-5 cl de vin de Shaoxing
-5 cl de sauce soja
-1 gobelet d'eau
-du poivre noir
-1 càs d'huile de sésame

 

Séparez les pilons des hauts-de-cuisses puis coupez chaque morceau en 2 ou 3 (avec un couperet ça va tout seul).Coupez les aubergines en gros cubes, le poivron vert en lanières, les oignons nouveaux en rondelles et le gingembre en lamelles. Mettez le tout (avec le poulet) dans la cuve du rice cooker. Ajoutez le reste des ingrédients, mélangez et couvrez. Appuyez sur le bouton cuisson et laissez cuire jusqu'à ce que ça s'arrête automatiquement (environ 20 à 30 min). Dégustez bien chaud!

poulet aux aubergines

 

Posté par letitia à 11:09 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 octobre 2014

A la Table du Comté avec Thierry Schwartz

20141011_132136

Catherine Riss et Thierry Schwartz

 

          Hier j'ai eu la chance d'être conviée à un déjeuner à la Cour du Corbeau, orchestré par le chef étoilé Thierry Schwartz. Ce repas fut organisé par la Table du Comté, qui a réuni 12 pointures de la gastronomie pour faire découvrir au public le premier fromage AOP de France, du 9 au 13 octobre à Strasbourg.
         Ce fut réellement un privilège pour moi de pouvoir assister à cet événement, où évidemment je me suis régalée, mais où j'ai également appris pas mal de choses sur le comté. Les plats étaient tous plus succulents les uns que les autres, et étaient servis en accord avec des vins de Catherine Riss, auxquels je n'ai hélas pas pu goûter car j'allaite (la belle frustration!).  

 

20141011_123704

Cuit-cru légumier en terre, comté jeune, truffe d'automne

C'est la première fois que je goûtais à de la truffe d'automne, mais j'avoue que j'ai été légèrement déçue, sa saveur était tellement subtile qu'on la sentait à peine. En revanche j'ai eu un énorme coup de coeur pour le "humus" dissimulé sous les légumes croquants, composé d'une sorte de tartinade de champignons de Paris à l'huile de truffe (vous pouvez avoir la recette en cliquant sur l'intitulé sous la photo).

 

20141011_130903

Cabri d'ici et spaghetti de sous-bois, comté fruité

Une belle réussite, ce cabri cuit à basse température! On n'avait quasiment pas besoin de couteau pour le déguster tellement la chair était fondante. Sous le carpaccio de cèpes (miam!), un cylindre de spaghetti fourré au comté fruité, un vrai régal. J'ai profité que tout le monde ait les yeux rivés vers le chef pendant son speech, pour pouvoir saucer discrètement mon assiette avec du bon pain au levain !

 

20141011_134630

Petite dégustation de différents comtés. Ca a l'air banal comme ça mais on ne s'est pas contenté de les croquer comme ça! On a appris par exemple que la couleur dépendait des saisons: une pâte jaune signifie que la vache a mangé beaucoup d'herbe qui contient du bêta-carotène, il s'agit donc d'un fromage d'été. Un fromage d'hiver est plus pâle puisque la vache n'aura consommé que du foin. Le vocabulaire de dégustation est différent de celui utilisé pour le vin évidemment, mais les critères d'appréciation varient tellement d'une personne à l'autre qu'il est difficile de définir objectivement les qualités d'un comté. Il y avait une personne dans la salle par exemple qui trouvait que le 1er échantillon sentait le miel alors que moi je percevais de la noisette grillée. De même, certains trouvaient le 2e morceau piquant alors que je le trouvais doux!

 

20141011_140608

Tartelette aux framboises tardives, soufflé au comté

Le dessert était réalisé par le pâtissier Thierry Mulhaupt, qui contenait aussi du comté dans le dôme de crème soufflé. C'était très léger, une belle façon de conclure ce repas sans alourdir l'estomac (en vrai j'aurai eu de la place pour une seconde part de cabri hihi!). Bref, vous l'aurez compris, ce repas fut exceptionnel!

 

 

 

Posté par letitia à 17:41 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 octobre 2014

Recette au rice cooker #2 : risotto de boulgour au chou-fleur

 

risotto boulgour au choufleur

 

         Je crois que vous l'aurez compris, le rice cooker est devenu incontournable dans ma cuisine, voire indispensable! Même Mister T s'y mis, l'autre jour il y a préparé une compote, après que notre producteur préféré de pommes et de poires nous ait fait cadeau d'1,5 kg de fruits trop mûrs. Il a tout fait au pif mais c'était délicieux (obligée de l'écrire, je sais qu'il va lire ce post) !
        Depuis que nous sommes en Alsace nous en profitons pour faire une grosse partie de nos courses en Allemagne, où l'on trouve à peu près tout et n'importe quoi. Dernièrement je m'étais retrouvée au rayon conserves de poisson, où trônent des bizarreries culinaires que même moi je n'ose pas goûter (et pourtant vous me connaissez, questions bizarreries j'en tiens une couche), comme par exemple des harengs à la mangue ou du thon au curry et à l'ananas. Pouah ! Enfin je dis ça aujourd'hui mais je sais qu'un jour ou l'autre je céderai à ces trucs, par pure curiosité ... En attendant j'ai ramené du boulgour (ou boulghour), une céréale que je n'ai jamais cuisiné encore. Je l'ai préparé comme un risotto avec du chou-fleur, c'était une totale impro également et ma foi j'ai trouvé ça très bon, et avec le temps actuel, ça fait du bien un peu de comfort food!

 

Risotto de boulgour au chou-fleur

(pour 4 personnes)

-1 gobelet de boulgour
-500 g de chou-fleur
-3 gobelets d'eau
-2 gobelets de crème fraiche liquide
-un peu de parmesan râpé
-sel
-poivre
-un peu de noix de muscade râpée

 

Coupez le chou-fleur en fleurettes et mettez-les dans la cuve du rice-cooker. Ajoutez le boulgour, l'eau et la crème. Assaisonnez de sel, poivre et muscade puis mélangez. Mettez le couvercle puis appuyez sur le bouton "cuisson". Si comme chez moi le liquide n'a pas été complètement absorbé, éteignez au bout de 20 min puis ajoutez le parmesan. Mélangez et servez bien chaud.

 

boulgour au chou-fleur

 

Posté par letitia à 12:45 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,

03 octobre 2014

Recette au rice cooker #1 : Riz au lait de coco, épinards et poulet

 

riz au lait de coco, épinards et poulet-rice cooker coconut milk, spinach and chicken rice

 

         C'est officiel, je n'ai plus le temps ni l'énergie de cuisiner en ce moment! Heureusement que je peux compter sur mon nouveau rice cooker, depuis que j'ai vu qu'on pouvait y cuire autre chose que du riz, j'essaie de l'exploiter au maximum. J'ai commandé deux livres de recettes à ce sujet mais en attendant qu'ils arrivent dans ma boîte aux lettres, j'ai improvisé un petit plat sympa hier à midi. J'ai regardé ce que j'avais au frigo, j'ai tout jeté dans la cuve et hop, y avait juste à appuyer sur le bouton "cuisson"! Magique, non?

 

Riz au lait de coco, épinards et poulet:

(pour 4 personnes)

  • -2 gobelets de riz basmati
  • -2 gobelets d'eau
  • -1 gobelet de lait de coco
  • -2 poignées d'épinards frais
  • -2 cuisses de poulet (oui sur la photo il n'y en a qu'une)
  • -1 càc rase de sel
  • -2 càs de sauce soja

 

Rincez le riz sous le robinet, à travers une passoire, jusqu'à ce que l'eau qui s'en écoule soit claire. Egouttez-le et mettez-le dans la cuve du rice-cooker. Ajoutez l'eau, le lait de coco et le sel. Mélangez. Ajoutez au-dessus les épinards grossièrement hachés, les cuisses de poulet et arrosez de sauce soja. Appuyez sur le bouton cuisson et laissez cuire jusqu'à ce que la cuisson s'arrête automatiquement. Retournez les cuisses de poulet, remuez le riz, couvrez et laissez ensuite en position "maintien au chaud" pendant 30 min avant de déguster, avec un peu de sauce soja pour y tremper le poulet (facultatif). 

 

poulet rice cooker

Note: A mon avis il n'est pas nécessaire d'attendre 30 min avant de déguster le riz, mais je voulais être sûre que le poulet soit bien cuit, au vu de l'épaisseur. Celui-ci était légèrement rosé près de l'os (vraiment légèrement, pas saignant quand même), je vous conseille donc de couper les cuisses en petits morceaux ou alors d'utiliser des morceaux de blancs coupés en cubes avant de faire cuire.

 

riz coco

Bon appétit et bon week-end!

 

Posté par letitia à 08:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 septembre 2014

Tartare de courgette au parmesan

 

tartare de courgette - zucchini tartare

 

          Ca y est c'est parti, depuis aujourd'hui je suis toute seule pour m'occuper de Mini Piment! Bilan de cette première journée: eh bien disons que la maman qui déchire s'est transformée en maman à côté de la plaque! C'est fini d'entendre les petits pas de Mémé dans le couloir, les bras grands ouverts pour la bercer quand le gros rototo a du mal à sortir. Maintenant tu te débrouilles toute seule ma vieille! C'est un peu comme si après avoir fait 3 mois de conduite accompagnée, on me laissait seule au volant d'un bolide sur l'autoroute. Forcément on roule un peu en zig-zag au début mais je sais qu'au bout de quelques jours ça ira mieux et que j'obtiendrai bientôt mon permis de maman :-)

          Evidemment je n'ai pas eu le temps de me cuisiner quelque chose de décent, heureusement que j'ai un nouveau rice cooker pour me sauver la vie! Je vous propose aujourd'hui une recette que j'avais faite... l'année dernière! J'avais piqué l'idée de ce tartare végétarien chez Alaska, qui elle-même avait piqué l'idée à Mario, son traiteur italien. Je vous préviens, ça demande un peu de patience, pour couper tout ça, ce n'est pas le genre de plat que je pourrai me préparer en ce moment, je peux tout juste croquer le bout d'une courgette crue!

 

Tartare de courgette au parmesan

(pour 4 personnes)

-2 belles courgettes
-1 petit bouquet de persil plat
-1 poignée de pignons de pin
-3 gousses d'ail
-5 cl d'huile d'olive
-2 citrons non traités
-un bon morceau de parmesan (environ 100g)
-sel
-poivre

trancher à la mandoline

Lavez les courgettes et coupez les extrémités. Tranchez-les finement à l'aide d'une mandoline (ou au couteau).

couper en longue julienne

Coupez ces bandelettes en longues juliennes.

couperen petits dés

Coupez-les ensuite en tout petits dés.

assaisonner

Dans un petit hachoir électrique, hachez le persil avec l'ail, l'huile d'olive, le jus et le zeste râpé des citrons, le sel et le poivre. Mélangez avec les courgettes et le parmesan fraîchement râpé. Laissez reposer 1h au frais avant de déguster.

 

 

Posté par letitia à 18:26 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,



Fin »